Sommaire
Comment protéger les fleurs et plantes en hiver, voile d’hivernage, paille… ?
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Avec les températures qui baissent avec l’hiver, vos plantes, légumes et fleurs ont besoin d’une protection efficace.  

Dans cet article nous allons vous donner les meilleures solutions pour réchauffer vos cultures, qu’elles soient naturelles ou synthétiques.

Les serres de jardin

Pourquoi utiliser une serre de jardin ?

La protection la plus efficace pour vos plantations durant l’hiver, c’est la serre de jardin, parfaite pour les jardiniers voulant cultiver son propre potager.. 2 types de serre sont disponibles: les tunnels plastique et les serres en verre. 

 

La serre tunnel est un abri composé d’une structure en acier galvanisé recouvert d’une bâche plastique transparente. Avec son prix économique, elle permet de jardiner toute l’année, évite les maladies dues aux intempéries. Pour maintenir une température idéale pour vos plantes, il vous faudra installer un système de chauffage.

 

La serre en verre est très isolante et idéale pour hiverner les plantes tropicale ou pour créer une véranda.

Le verre peut être remplacé par du polycarbonate, beaucoup plus isolant et résistant.

Mettre de la paille

paillage hivernage

La première solution pour protéger vos plantes et fleurs de l’hiver est de mettre au sol une couche de paille. La paille permettra de protéger les racines, qui sont plus sensibles au froid.

Il est conseillé de poser votre paille lorsque le temps est estival afin de ralentir le refroidissement du sol. N’hésitez pas à mettre de la terre afin que la paille ne s’envole pas.

A la place de la paille, vous pouvez très bien mettre des feuilles mortes, des fougères ou du foin.

Nous vous conseillons de surveiller vos plants car cette installation attire souvent les nuisibles.

Protéger vos cultures avec un voile d’hivernage

culture voile hivernage

Une solution très efficace contre le froid, c’est le voile d’hivernage.

Le voile d’hivernage est un tissu blanc conçu en polypropylène non tissé permettant à vos plantes et arbustes de gagner quelques degrés non négligeables à leur survie.

Cette toile d’hiver protège efficacement vos cultures tout en laissant filtrer l’eau et l’air afin pour un développement optimal. Ce voile permet aussi de d’obtenir des semis plus précoces.

Il est idéal pour les palmiers et plantes peu gélives (résistantes de -5/8°C jusqu’à -12/15°C).

Vous pouvez maintenir vos voiles d’hivernage avec des pinces, des épingles à linge ou des rondins de bois.

Pensez à ouvrir de temps en temps votre voile lors des beaux jours afin de renouveler l’air et d’éviter l’humidité et la propagation de maladies.

Nous vous conseillons d’installer votre voile d’hivernage dès les premiers symptômes de froid afin d’éviter de mauvaises surprises.

Et dans l’autre sens, n’enlevez pas prématurément votre protection à fin de ne pas vous faire surprendre par les gelées tardives et mois de mars et avril.

Il est important de bien protéger le haut du tronc de vos arbustes.

Le coût d’un voile d’hivernage est relativement abordable, compter 17 euros TTC pour un rouleau de 1,60 m x 100 de P17 et de 32 € pour un rouleau de 2,10 m x 100 m.

Le tunnel de forçage

Appelé tunnel nantais par les maraîchers, le tunnel de forçage est un petit tunnel souple en forme d’accordéon composé d’arceaux souples galvanisés. Il peut être utilisé en tunnel de protection pour l’hiver avec un voile d’hivernage épais efficace contre le gel.

Les professionnels l’utilise également pour accélérer la levée des semis avec un voile de forçage. Il est idéal pour le développement des cultures car il laisse passer l’eau et l’air.

Le tunnel de forçage s’installe directement en plein champs ou sous serre tunnel pour une double protection. 

C’est également un barrage efficace contre les insectes et autres ravageurs.

 

 

Utilisez un manchon à rembourrer

Les manchons sont des protections hivernales qui sont montées sur des arceaux.

Cela peut être de la voile, du plastique ou de la toile de jute. Cette protection est conseillée pour les plantes exotiques comme les palmiers n’aimant pas les températures en dessous de 0. Protéger également le feuillage si les températures sont autour de 2 degrés.

Hivernez vos plantes

hiverner plante

Les plantes en pot sont très frileuses et ne résiste donc pas très bien au froid. Il vous faut donc les mettre dans un abri comme une serre de jardin, une véranda, un garage…

Lors d’un hiver ensoleillé, vous pouvez très bien les mettre à proximité d’un mur orienté au sud. La lumière absorbée la nuit permettra de se réchauffer durant la nuit.

Il existe des solutions efficaces pour protéger vos plantes durant l’hiver mais vous devez être très attentif aux changements climatiques afin de les poser à temps et ne pas vous faire surprendre par les premières gelées.

5 commentaires
  1. Bonjour,
    Il me restait des rouleaux de toiles geotextile pour faire mon parterre de gravier.
    Pourrais je m’en servir comme voile d’hivernage pour toutes mes plantes en pot qui craignent le froid ?
    Merci pour votre réponse

    1. Bonjour,

      Le géotextile a un grammage (poids/m2) bien plus supérieur à un voile d’hivernage. Si vous mettez du géotextile à la place d’un voile d’hivernage, cela risque endommager vos plantations car l’eau passe plus lentement dans un géotextile (plus épais) que le voile d’hivernage. L’eau stagnant dans le géotextile va peser sur le haut de vos plantations et il y a un risque d’affaissement de l’ensemble. Cela n’est donc pas conseillé.

      Cordialement, l’équipe Serres Val de Loire

  2. Bonjour,

    Est-ce qu’un voile d’hivernage est plus ou moins efficace qu’une serre en PVC pour protéger du froid ?

    Merci,

    Cordialement,

    Guillaume

    1. Bonjour,

      La serre en PVC sera plus efficace que le voile d’hivernage. Le voile d’hivernage gagne environ 4 degrés supplémentaires. Et vous pouvez mettre un chauffage dans votre serre.
      Cordialement, l’équipe Serres Val de Loire.

  3. Bonjour, merci pour vos infos.
    De mon côté, dans mon petit potager Bruxellois, j’essaie de m’adapter à la météo (qui d’ailleurs évolue d’un jour à l’autre) pour protéger mes petits fruitiers (pas les autres vivaces, j’y réfléchirai si la température baissait à -10°C).
    En ce moment (février, Bruxelles), les températures sont négatives la nuit (-4°C c’est plutôt exceptionnellement bas), il ne pleut pas, il ne neige pas, le ciel est dégagé. Dans ces circonstances précises, je mets un drap la nuit, je le retire la journée.
    Dans d’autres contextes (températures fortement négatives la nuit, ou températures négatives la journée aussi, ou neige ou pluie…), je devrais trouver d’autres solutions.
    contexte différent = solutions différentes.
    je paille toujours, l’été pour éviter la deshydratation, l’hiver pour protéger du froid. J’utilise différentes techniques de paillage, je les associe/additonne aussi.
    voilà, c’est mon expérience.
    Je ne connais pas le Val de Loire, je note pour de futures vacances 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *